Menu

Vie Cristalline et Purification

1 mai 2016 - Actualités
Vie Cristalline et Purification

L’utilisation de pierres précieuses et de certains cristaux à des fins thérapeutiques remontent à la nuit des temps. Il y a des plantes qui soignent et d’autres pas, voir qui empoisonnent, et il en va de même avec les minéraux.

Comment purifier les minéraux

Il existe dans notre monde 3 règnes bien connus : l’animal, le végétal et le minéral. On admet très bien les formes de consciences chez l’animal (même chez certain humain…), diverses expériences scientifiques (surtout en Russie) ont prouvé l’existence d’une conscience chez les végétaux, mais en ce qui concerne les cristaux, on en parle beaucoup moins.

Et pourtant, il est connu depuis toujours que certaines pierres précieuses peuvent être de véritables amies qui vous portent chance pendant que d’autres portent la poisse, voire la malédiction. Alors que penser ?

1

Il faut savoir que les cristaux sont avant tout des mémoires qui absorbent les ambiances vibratoires environnementales, les stockent et les rayonnent ensuite. En fait, un cristal fonctionne comme un ordinateur – les microcristaux sont d’ailleurs la base technologique de toute l’informatique.

Pour faire travailler des cristaux sur le plan thérapeutique, il convient d’abord de les choisir en leur demandant leur accord (à chacun sa méthode), sinon on risque d’avoir des déceptions.

Ensuite, il est nécessaire de les débarrasser de leurs mémoires accumulées dans le temps, certaines pouvant être toxiques. C’est un peu comme un ordinateur que l’on achèterait d’occasion : on n’a pas besoin des documents du précédent propriétaire, et encore moins des virus et cookies qui n’ont peut-être pas été traités. Les méthodes de nettoyage sont simples : 

–  Soit mettre le cristal dans du sel brut (non ionisé !) ou de l’eau salée pendant 48 heures

–  Soit le passer sous le robinet d’eau froide en le tenant à la main et en formulant qu’il reprenne sa virginité d’origine – en informatique ça s’appelle du formatage.

Voilà alors votre cristal prêt à l’emploi.

Quelques mots au sujet de la mémoire de l’eau

Les travaux de Benveniste ont été le seul éclairage logique permettant de comprendre l’homéopathie, et en particulier pourquoi elle prend sa pleine efficacité à partir de la limite d’Avogadro, c’est-à-dire quand il n’y a plus aucune molécule de la solution mère. Il subsiste « l’odeur » du produit sans le produit, à savoir que cette imprégnation est effacée à partir de 70°.

Pour ceux qui ne seraient pas convaincus, je rappelle les célèbres expériences de cristallisation d’eau congelée de Masaru Emoto, dont les extraordinaires albums photos peuvent être consultés dans ses différents ouvrages ou sur internet. Il en ressort que l’ambiance vibratoire environnante (musique, mot, pensées, actions, évènements, pollution) s’imprègnent systématiquement dans l’eau.

2

Sur quel plan les minéraux entrent-ils en contact avec nous et agissent-ils sur nous ?

La matière s’adresse à la matière, et l’énergie s’adresse à l’énergie. Un cristal intégral ou un élixir de cristal ne propose que son programme rayonnant et non de la matière. Ce programme ne peut être téléchargé que par des entités électroniques de gestion organique qui vibrent en résonnance magnétique avec le cristal présenté. Les entités électroniques dont je parle portent un nom :

–          Corps émotionnel

–          Corps mental

–          Corps causal

Ce sont ces systèmes qui gèrent les métabolismes chimiques et électriques du corps physique par analogie à toute machine moderne qui est pilotée par des puces électroniques.

La médecine chimique n’agit qu’en bas de l’échelle hiérarchique de commande avec tous les désordres que cela génère.

Il convient pour obtenir une véritable guérison, de remonter en termes d’informaticien à la carte mère et d’essayer de corriger son programme altéré.

Extrait du livre de Michel Dogna « élixirs de cristaux » et images extraites de « L’oracle de l’eau », Masaru Emoto, tous deux aux éditions Guy Trédaniel.